189 Views |  Like

Dopage : la levée des sanctions russes ne plaît pas à la patronne française de l’antidopage

La présidente de l’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD), Dominique Laurent, s’est déclarée jeudi « très déçue » par la décision de l’Agence mondiale antidopage (AMA) de lever les sanctions contre la Russie décidées en novembre 2015, après la découverte d’un système étatisé de dopage dans le pays.

La levée des sanctions contre la Russie, décidée jeudi par l’Agence mondiale antidopage (AMA) réunie en comité exécutif aux Seychelles, n’est pas du tout du goût de Dominique Laurent. La présidente de l’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) s’est déclarée « très déçue » par cette annonce. « Je trouve regrettable que l’AMA n’ait pas su écouter la communauté antidopage et les nombreux sportifs qui s’étaient élevés d’une même voix pour lui demander de différer sa décision », a-t-elle déclaré dans un communiqué. « Cette absence de transparence nuit gravement à la crédibilité de la lutte contre le dopage et risque de deviser ses acteurs », a-t-elle poursuivi.

Pour rappel, l’agence russe antidopage (Rusada) était suspendue depuis novembre 2015, après la découverte par les autorités mondiales de l’antidopage de l’existence d’un système de dopage institutionnalisé dans le pays.