Like

Coronavirus : le sport français à l’arrêt

Les fédérations sportives françaises s’enchaînent pour annoncer la suspension de leurs championnats et compétitions nationales en raison de la propagation du coronavirus.  

Ces décisions font suite aux annonces du Président de la République Emmanuel Macron, qui en appelle à la responsabilité de chacun pour lutter contre la crise du COVID-19. 

Ainsi, le comité exécutif de la Fédération française de tennis (FFT) a décidé de suspendre « l’ensemble des compétitions individuelles ou par équipes gérées par les officiels de la Fédération, de ses Ligues, de ses Comités et de ses Clubs sur l’ensemble du territoire. » La FFT précise également que « les divers rassemblements, les entraînements collectifs et les activités des écoles de tennis et des disciplines associées sont interrompus à compter de ce vendredi 13 mars, et ce jusqu’à nouvel ordre. Ils reprendront dès que les conditions sanitaires le permettront. »

Même discours pour la Fédération française de football (FFF) qui interrompt l’ensemble de ses activités dans le football amateur (compétitions, rassemblements, entraînements, écoles de foot). Le football professionnel a d’ailleurs suivi le pas ce vendredi matin en suspendant à ce tour ses championnats de Ligue 1 et Ligue 2. 

La Fédération française de rugby (FFR) a également réagi. « Tous les championnats, de toutes les catégories sans exception, sont suspendus, ainsi que toutes les activités des Ecoles de Rugby, afin de lutter efficacement contre la propagation du COVID-19 », indique l’instance. Cela comprend bien entendu le championnat féminin de première division (Élite 1 Féminine). 

Le handball tricolore, dont les principales instances se sont exceptionnellement réunies jeudi soir, « a décidé à l’unanimité de suspendre l’ensemble des compétitions nationales, régionales et départementales. Ce report prendra effet à compter de ce jour et ce, jusqu’au 05 avril inclus. » La Ligue Féminine de Handball (LFH) est donc concernée sur les deux prochaines journées de Ligue Butagaz Energie (LBE), la 20e journée (prévue initialement ce samedi 14 mars) et la 21e journée (du 31 mars au 05 avril).

Mêmes mesures d’exception pour le basketball qui suspend tous ses championnats et ses coupes du vendredi 13 mars au mardi 31 mars inclus. Sont concernées, pour la Ligue Féminine de Basketball (LFB) les journées 17 (14 mars), 18 (21 mars) et 19 (28 mars).

Le volley s’est mis au diapason des autres sports de salle français en annonçant la suspension de toutes ses compétitions. Cette décision concerne également le beach-volley.

D’autres fédérations sportives françaises ont suivi ce mouvement de suspension générale dans la journée.