Like

Coronavirus : la Coupe du monde de ski alpin arrêtée, Brignone sacrée

La Fédération internationale de ski alpin (FIS) a décidé d’annuler les trois dernières courses de la Coupe du monde féminine de ski alpin prévues à Are (Suède) cette semaine en raison de la propagation du coronavirus. L’Italienne Federica Brignone, en tête à ce jour, remporte donc le gros globe de cristal. 

Dans un communiqué publié ce mercredi, la FIS a expliqué suivre « les nouvelles recommandations de l’Agence de santé publique suédoise ». L’instance déplore également l’arrivée de l’épidémie dans le comité d’organisation de la Coupe du monde, avec trois membres placées en quarantaine avant mercredi et un autre testé positif au coronavirus. 

Les classements sont donc figés à ce jour, et c’est l’Italienne Federica Brignone qui remporte le gros globe de cristal. La skieuse transalpine de 29 ans, sacrée pour la première fois de sa carrière, doit cette récompense à son excellente régularité cette saison ; elle est montée onze fois sur le podium – pour cinq victoires – et dans quatre spécialités différentes (géant, super-G, descente, combiné).

Elle remporte le titre au terme d’une saison qui restera à jamais gravée dans les mémoires. Un hiver qui s’est terminé prématurément en raison de l’épidémie du nouveau coronavirus et de la météo (11 courses annulées en tout), mais également en raison de l’absence prolongée de Mikaela Shiffrin, endeuillée par le décès brutal de son père début février. La skieuse américaine de 25 ans, en tête du classement général de la Coupe du monde il y a un mois, devait d’ailleurs faire son grand retour à Are cette semaine. Avec 125 points de retard sur Brignone, la triple tenante du titre espérait coiffer au poteau sa rivale pour briguer un quatrième du gros globe de cristal consécutif. Elle devra donc se contenter de la place de dauphine. 

Outre le classement général, Federica Brignone remporte également le globe du géant et du combiné, alors que la Slovaque Petra Vlhova remporte ceux du slalom et du parallèle. La Suissesse Corinne Suter s’était déjà adjugée, il y a quelques semaines, les petits globes de la descente et du super-G.