Like

Comment gagner en souplesse ?

Par définition, la souplesse correspond à la capacité à accomplir des mouvements corporels avec la plus grande amplitude articulaire et musculaire possible, que ce soit en mouvement ou de manière passive. Elle est influencée par les muscles, les ligaments et les tendons environnants. Une plus grande souplesse permet de prévenir les blessures et la perte de mobilité, d’améliorer sa posture et de soulager les douleurs de dos. En réalisant régulièrement des étirements statiques et dynamiques, en étant actif et en opérant quelques changements dans votre mode de vie, vous deviendrez rapidement plus souple.

 

Il est conseillé de faire chaque jour dix minutes d’étirement à la maison. Voici donc quelques conseils qui vous permettront de gagner en souplesse :

1/ Un étirement ne doit jamais être douloureux

Il peut être peu confortable et un peu pénible, mais vous devez toujours le maîtriser. Sachez qu’il n’est pas normal de trembler durant l’étirement ou de trop forcer en attendant désespérément la fin du calvaire. Votre corps ne réagira pas positivement à une position où vous êtes tendu et crispé. Votre système nerveux central pourrait même, en remarquant que cette position n’est pas du tout bénéfique pour votre corps, mettre à mal votre quête pour plus de souplesse. De ce fait, votre séance d’étirement doit être agréable pour votre corps, comme c’est le cas pendant une séance de Yoga.

2/ La fréquence est plus importante que la durée

Ce qu’il y’a de plus important que la durée, c’est bien la fréquence des étirements. En effet, il faut s’étirer plusieurs fois lors d’une même journée. La meilleure solution est d’introduire l’étirement dans votre vie quotidienne. Par exemple, ramassez des objets (uniquement les plus légers) en gardant les jambes bien droites ou étirez votre dos et votre buste pendant que vous êtes au bureau.

S’étirer peu, mais assez souvent est ce qui peut être le plus bénéfique pour votre corps.

3/ Fixez-vous des objectifs

Comme pour tous les mouvements que vous faites, vous devez toujours faire des progrès en mobilité et en souplesse. Fixez-vous des objectifs et intéressez-vous à votre progression.

4/ N’oubliez pas vos articulations

Vos chevilles, vos épaules, vos poignets et votre cou ne doivent jamais être oubliés. Ces petites parties du corps sont très sollicitées durant notre vie et ne méritent pas d’être omises en augmentant la mobilité. Échauffez-les comme il se doit et gardez-les bien souples.

–> Les sports conseillés pour gagner en souplesse : le yoga, le pilates, la boxe française et le stretching