Like

Cabaret des Filles de Joie : ce soir, c’est cours de tonus ou burlesque ?

Affirmer son corps oui, mais avec style. Avec ses représentations burlesques pimentées, le collectif Surprise Party l’entend bien ainsi. Seulement, pour monter sur scène, il faut de la préparation, au-delà des exercices de fatales showgirls. C’est là qu’entrent en jeu les cours de Bimbo Commando et de Barbie GI’s by Juliette Dragon ! Elle et son gang de nanas sportives, en mode flashy-fluo, débarquent. Et quand les championnes de fitness décomplexées préparent une performance, attention les yeux. Par Léa Borie

La gym des showgirls : rébellion de la pin-up en 2 temps

LES COURS DE TONUS

Un cours de tonus particulier (c) Guillaume Leroux

Un cours de tonus particulier (c) Guillaume Leroux

« C’est un cours de tenues “bad taste” fluo, string de bimbo brésilienne, brassière léopard… T’arrives, tu es nulle en sport mais au moins tu te marres, et c’est comme ça que tu progresses ! Ambiance décomplexée, dénuée de jugement. Peut-être que tu es non sportive au début. Pour l’être, il faut bien démarrer un moment. Dans un club lambda, si t’as pas la tenue ou le niveau qu’il faut, tu te sens pas bien. Ici, avec cette émulation du costume ridicule – pas forcément de très bon goût – ça passe tout de suite mieux ». Dans cette « usine à pures meufs », les cours de tonus sont là pour muscler, assouplir, faire des fessiers en béton et avoir un bon cardio. Et si Juliette accepte bien entendu toutes les morphologies, elle admet que la fermeté est plus jolie. Pour ce faire, la fondatrice de l’association propose 2 sortes de cours tonus ;

  1.  Barbie G.I. : 60 minutes pour tonifier corps et esprit via abdo-fessiers en acier, cardio-training de warrior, squats sans pitié, étirements pour atteindre la fente infernale.
  2. Bimbo Commando : un mix d’exos de boxe façon défense-girl (rudiments de self défense – frappes coups de pied/poings – en souvenir au passé très art martial de l’entraîneuse) et fitness. « En montant notre garde comme si on faisait un sport de combat, ça fait les pecs, ça dessine bras et épaules » , raconte Juliette.

L’artiste pluridisciplinaire Juliette Dragon analyse ses exercices
« Pour un cul de déesse en acier, on travaille le booty bulding et les fesceps ! On fait le petit chien qui fait pipi sur le côté pour marquer son territoire, ça les fait marrer. Pour trouver l’équilibre en talon, on va donner du maintien en travaillant les muscles profonds grâce au pilates. On recherche le ventre plat avec le transverse – corset naturel –, périnée zippé, pour un axe gainé qui vie et prend conscience de son espace.
Pour développer une corporalité avec une musicalité, on sautille, on saute en l’air en criant… mais en rythme, avec ma playlist rock, éléctro, punk, disco, funk…
Les squats viennent travailler la plaie des femmes : « l’aile de raie » aux bras. Mes exercices sont presque intellectuellement plus difficiles, ça en fait oublier l’effort. Les torsions finales étirent les lombaires, écartent les espaces entre les côtes. On travaille ses écarts dans les deux directions. Puis, on conclue en méditation en se laissant flotter sur fond d’opéra ».

LES COURS DE GLAMOUR

Représentation du Cabaret des Filles De joie (c) Didier Bonin

Représentation du Cabaret des Filles De joie (c) Didier Bonin

Ces cours, dont certains sont donnés au Carreau du Temple, vêtent des formes très variées : french cancan, oriental, claquettes, pompom girls, bollywood, houla hoop, comédie musicale, charleston, cabaret show girl, pinup attitude, mime, cirque, présence scénique… En interprétant des personnages, les showgirls travaillent les archétypes de la féminité : la pin-up et la femme fatale, la garçonne des années folles… Mais, pour ça, « mieux vaut être sportive pour que le corps réponde, étaye Juliette. Raison pour laquelle les cours de tonus viennent en soutien ».

Représentations
L’orchestre de cabaret moderne et new burlesque assure environ 2 cabarets par trimestre. Juliette et sa team Les Filles de Joie reviennent le 1er avril à Mains d’œuvres.
www.mainsdoeuvres.org/CABARET-LES-FILLES-DE-JOIE.html
collectif-surprise-party.com, 1, rue Fleury, Paris 18e, 09 51 24 23 13 – www.lebison.com
www.carreaudutemple.eu/cabaret-burlesque