126 Views |  Like

À bord de Dongfeng : quatrième dans le brouillard à Newport

Le bateau Dongfeng, skippé par le Français Charles Caudrelier, a pris la quatrième place de la 8e étape de la Volvo Ocean Race 2017-2018 (Itajai-Newport). L’équipage franco-chinois, parti du Brésil le 22 avril dernier, a franchi la ligne d’arrivée mardi 8 mai dans un brouillard à couper au couteau et au terme d’un scénario au suspens intenable, qui a finalement tourné à la faveur des Espagnols MAPFRE, leaders au classement général.

La voile est un sport parfois cruel… Le final de la 8e étape de la Volvo Ocean Race 2017-2018, qui s’est joué mardi 8 mai dans la brume de la Baie de Narragansett à Newport (Rhode Island, USA), vient une nouvelle fois de le démontrer. Après 5.700 milles de course, c’est presque à la loterie que s’est dessinée la victoire et ce sont les Espagnols de MAPFRE qui ont tiré le bon numéro !

Pendant la nuit, Dongfeng Race Team avait pourtant repris la tête de la course à Team Brunel, leader depuis six jours. Le bateau chinois skippé par le Français Charles Caudrelier pouvait légitimement rêver au meilleur, même si chacun de ses marins avisés sait que l’arrivée à Newport est toujours un casse-tête. Et ils ne s’étaient pas trompés : les bateaux se sont retrouvés collés sur une mer d’huile, dans un brouillard à couper au couteau. Il leur a fallu presque 6 heures pour parcourir 5 milles ! Les «Donguies» ont perdu beaucoup de vitesse (peut-être des plastiques dans la quille, a expliqué Caudrelier) et toute leur avance sur la flotte.

Finalement, ce sont les Espagnols de MAPFRE qui ont franchi la ligne d’arrivée en premier, alors qu’ils ont, un moment, été relégués en 6e position. Team Brunel et Vestas 11th Hour complètent le podium tandis que Dongfeng Race Team prend la 4e place de l’étape. L’équipage, soutenu par le fabricant chinois de voitures et de camions Dongfeng Motor Corporation, perd le leadership au classement général (acquis pour la première fois à l’arrivée à Itajai), et laisse MAPFRE reprendre les commandes de la compétition (3 points d’avance).

À l’arrivée à Newport, le skipper français n’a pas caché sa désillusion. « Honnêtement, quand nous étions à 2,5 milles devant Brunel et à 18 milles de la ligne d’arrivée, nous avons commencé à rêver au meilleur et à la victoire même si nous savions que ce serait compliqué. Nous n’avions pas imaginé que ça puisse l’être autant […] Il y a de la déception, c’est sûr. On pensait enfin tenir notre victoire d’étape. C’est comme ça, et cela fait partie du sport. La course n’est pas encore terminée, le prochaine étape compte double. Nous reviendrons encore plus motivés. »

Le prochain départ est fixé au 20 mai. La flotte de la Volvo Ocean Race 2017-2018 fera cap sur l’Europe, quittée en octobre, à destination de Cardiff en Grande-Bretagne, pour une étape qui décidera, pour beaucoup, l’issue de cette incroyable course à la voile autour du monde en équipage et avec escales.

A venir : plus de réactions sur la 8e étape Itajai-Newport avec les filles du team Marie Riou et Carolijn Brouwer.