885 Views |  Like

Beatrice Chepkoech a battu le record du monde du 3.000 m steeple

La Kényane Beatrice Chepkoech a pulvérisé le record du monde du 3000m steeple, vendredi à Monaco, en s’imposant en 8’4’’32.

Béatrice Chepkoech (née le 6 juillet 1991) est une athlète kényane spécialiste du 1.500 m et du 3.000 m steeple.

Elle fait ses débuts internationaux en 2014 sur des courses sur route. Elle remporte notamment les 10 km d’Hem en 32 minutes 35. Elle se révèle la saison suivante sur piste en remportant le 1.500 m du meeting KBC Night of Athletics en 4 min 03 s 28. Le 1er août 2015, elle participe aux sélections kényanes pour les Championnats du monde d’athlétisme 2015 sur 1.500 m. En terminant cinquième de la course en 4 min 06 s 73, elle ne se qualifie pas pour les Mondiaux mais gagne sa place pour les Jeux africains de 2015. Le 6 septembre 2015, elle se distingue en réalisant la deuxième meilleure performance mondiale de tous les temps sur 2.000 m steeple au meeting ISTAF Berlin. Avec un temps de 6 min 02 s 47, elle prend la deuxième place derrière sa compatriote Virginia Nyambura. Elle clôture sa saison aux Jeux africains de 2015 à Brazzaville et remporte la médaille de bronze du 1.500 m.

Elle entame 2016 sur le 3.000 m steeple de la Prefontaine Classic. Faisant ses débuts internationaux sur la distance, elle prend la quatrième place en 9 min 17 s 41 dans l’une des courses les plus rapides de l’histoire. Le 5 mai 2017, elle porte à Doha son record personnel à 9 min 01 s 57, battue par Hyvin Jepkemoi (9 min 00 s 12), dans la course la plus relevée de l’histoire. Elle bat de nouveau son record avec 9 min 00 s 70 lors du Prefontaine Classic de Eugene le 26 mai.

Le 20 juillet 2018, lors du Meeting Herculis de Monaco (10e étape de la Ligue de Diamant), Béatrice Chepkoech établit un nouveau record du monde du 3.000 m steeple en 8 min 44 s 32, améliorant de 8 secondes 46 l’ancienne marque détenue par la Bahreïnie Ruth Jebet depuis 2016, qui a été annoncée ce jour-même comme suspendue pour dopage.