Like

Azarenka réclame des crèches sur le circuit WTA

L’ancienne N°1 du tennis féminin mondial, Victoria Azarenka, qui a donnénaissance à son premier enfant en décembre dernier, a réclamé plus de soutien aux joueuses mères de famille de la part de la WTA, invoquant notamment la création de crèches temporaires sur le circuit.

Victoria Azarenka, ancienne N°1 mondiale, a poussé un petit coup de gueule à Wimbledon mercredi. Maman d’un petit garçon depuis quelques mois, la Bélarusse a demandé à la WTA d’apporter plus de soutien aux joueuses mères de famille, invoquant notamment la création de crèches temporaires sur le circuit. « Les garçons ont le luxe d’avoir des crèches à chaque tournoi et je crois qu’il est temps que les femmes disposent des mêmes facilités », a expliqué la joueuse de 27 ans.

Lundi, elle avait déjà souligné les difficultés rencontrées par les mamans en tournoi, notamment le fait pour elles de ne pas toujours connaître leurs horaires de passage sur le court.

Mais la Bélarusse, qui a effectué son retour à Majorque en juin, a tout de même déclaré apprécier pouvoir passer du temps avec son fils en compétition. « Avec un peu de chances, dans 20 ans, il jouera ici », a-t-elle plaisanté.

En attendant, maman Azarenka, redescendue au 683ème rang mondial en raison de son année d’absence pour maternité, s’est qualifiée pour le troisième tour de Wimbledon mercredi, éliminant sur sa route la Russe Elena Vesnina (6-3, 6-3).