758 Views |  Like

Au Népal, Dawa Yangzum devient la première femme certifiée guide de haute montagne

Dawa Yangzum, une Népalaise de 27 ans appartenant à l’ethnie himalayenne Sherpa, est devenue en décembre dernier la première femme de son pays à obtenir la difficile certification « guide de haute montagne », soit le niveau de compétences le plus élevé qui existe aujourd’hui dans le monde de l’alpinisme.

Environ 6.000 personnes à travers le monde détiennent le diplôme de « Guide de Haute Montagne ». Jusqu’en décembre, le Népal en comptait 50. Désormais, ce pays terre de huit des dix plus hauts sommets de la Terre en compte 51. C’est la jeune Dawa Yangzum Sherpa, 27 ans, qui est venue renforcer le club très fermé des personnes ayant obtenu cette difficile certification de l’Union internationale des associations des guides de haute montagne. Il s’agit du plus haut niveau de compétences du monde de l’alpinisme et elle est la première femme de son pays à y accéder.

Il faut dire que Dawa Yangzum a la montagne dans le sang. Elle a grandi dans un village situé dans la région de l’Everest, au sein de l’ethnie himalayenne Sherpa réputée pour ses alpinistes et leur résistance à la raréfaction d’oxygène. Ainsi, elle commence à guider les touristes sur les sentiers de randonnée dès l’âge de 17 ans. Peu de temps après, elle gravit son premier sommet, le pic Yala, culminant à 5.500 mètres au-dessus du niveau de la mer. En 2012, elle est sélectionnée pour une expédition organisée par National Geographic à l’assaut de l’Everest. C’est à son retour au pied de la montagne qu’elle décide de devenir guide certifiée.

À court terme, Dawa envisage une cordée au Denali (point culminant d’Amérique du Nord) en juin. Parallèlement à ses expéditions, elle enseigne l’escalade dans deux salles de grimpe au Népal. Elle espère y encourager d’autres femmes à faire de la montagne une carrière, malgré la prédominance des hommes dans le milieu, et espère inspirer les petites filles à suivre leurs rêves.