Like

Après Donald Trump, Megan Rapinoe découpe… l’Olympique lyonnais !

La star du football féminin mondial sort son autobiographie ce jeudi. Intitulé « One Life », Megan Rapinoe y évoque un tas de sujets. De son enfance à sa vie de joueuse professionnelle, en passant par un gros tacle envers l’Olympique lyonnais (OL). 

Apparemment, Megan Rapinoe ne garde pas un très bon souvenir de la France. La joueuse américaine n’a pas spécialement apprécié son passage à l’Olympique lyonnais (OL) féminin en 2013. 

Cette semaine, son autobiographie, « One Life » sort sur le territoire français. Un livre qui retrace sa vie, de son enfance à son engagement politique en passant par ses exploits sportifs. Dans ce bouquin, l’attaquante revient alors sur cette époque de sa vie qui a été « solitaire » et « démoralisante ». Elle n’a « jamais été aussi heureuse d’embarquer dans un avion » que lorsqu’elle a quitté Lyon pour retourner aux États-Unis. Belle ambiance… Rapinoe explique qu’elle trouvait ses coéquipières « tristes, réservées et peu sociables ».  L’internationale américaine évoque également une relation très tendue avec Patrick Lair, son coach de l’époque. 

Après avoir été le fer de lance de la contestation contre Donald Trump, la superstar du football féminin met une pierre dans le jardin du club cher à Jean-Michel Aulas. Megan Rapinoe a le don de choisir ses ennemis avec soin !