Like

Affaire Nassar : la Fédération américaine renforce la sécurité de ses gymnastes

Enlisée dans l’affaire Nassar, la Fédération américaine de gymnastique (USA Gymnastics) va renforcer la sécurité de ses gymnastes.

L’instance va en effet se doter, à partir de novembre, d’une directrice de la sécurité chargée d’établir «un environnement sûr» pour les licencié(e)s. Il s’agit de Shelba Waldron, spécialisée dans la protection de l’enfance.

La création de ce nouveau poste est une des multiples conséquences du scandale Larry Nassar, ce médecin de l’équipe nationale américaine qui avait agressé sexuellement des centaines de jeunes gymnastes depuis la fin des années 1990 jusqu’en 2016. Les victimes du praticien avaient notamment regretté que les dirigeants de leur fédération n’aient pas tenu compte de leurs témoignages et mises en garde face aux agissements de Nassar. Aussi, une des premières missions de Waldron va être de «passer du temps à écouter et à apprendre à connaître les membres de la communauté de la gymnastique, les sportives et sportifs, les entraîneurs, les propriétaires de clubs, les parents et les dirigeants à travers tout le pays».

Pour rappel, depuis l’explosion de l’affaire Nassar, le plus gros scandale sexuel du sport américain, USA Gymnastics est en crise et n’a plus de président. La directrice par intérim, nommée le 12 octobre dernier, avait été contrainte de démissionner quelques jours après seulement, accusée par de nombreuses gymnastes d’avoir des liens avec le cabinet d’avocat qui avait défendu la fédération.