2150 Views |  1

Trekking Italia, la randonnée à l’italienne

Envie de faire des randonnées pédestres cet été tout en vous délectant d’un beau paysage ? Cap sur l’Italie, ses sentiers pittoresques au plus près de la nature, ses parcs nationaux en pleine zone montagneuse et ses pépites architecturales. Oui, tout est réuni pour du trekking à couper le souffle !

PAR Léa Borie

Avide d’aventures exaltantes pour ses vacances estivales, on peut aspirer à un séjour nomade, dépaysant et sportif. Le riche sol italien du Nord se prête particulièrement bien à la pratique de la randonnée et du trek.
Voici une sélection triée sur le volet d’excursions remarquables à faire sur la péninsule. Randonnées sauvages ou culturelles ponctuées d’escales culinaires sur le passage : avec les voyages-aventures à la sauce italienne, on peut dire qu’il y en a pour tous les goûts. Durée des étapes, dénivelés : chaque parcours a son niveau de difficulté. Vitesse de croisière ou parcours de confirmé en zones montagneuses, libre à chacun de définir son rythme de progression.  Muni de sa boussole, de sa carte IGN et d’un bon équipement de rando’, en avant pour l’expédition de l’été façon Dolce Vita !

 

Entre randonnée et embarcation : les lacs des Alpes

Avec ces balades hors du temps entre le lac Majeur et le lac de Côme, pénétrez dans un lieu de villégiature rêvé : une randonnée panoramique et romantique à l’entrée des Alpes, entre beaux jardins et bâtisses à l’architecture très raffinée. Des déplacements sur des lacs en bateau sont à prévoir.
Un circuit qui peut se commencer à Stresa, au lac Majeur, se poursuivant avec une visite des îles Borromées en croisière, avant de retourner en mer pour rejoindre Laveno. Une fois transféré à Côme, immersion dans la Villa Carlotta avec une randonnée sur la Riviera des Azalées jusqu’à la villa Balbianello à Lenno. Embarcation pour Civate, histoire de terminer le séjour en beauté à admirer les merveilles de la Lombardie.

Hébergement : en hôtel  •  Durée : 7 jours  •  Difficulté : Facile (sentiers en balcon, faibles dénivelés)
Sessions supérieures possibles : en trilogie avec le lac d’Orta en prime, ou avec un quatrième lac, le lac de Lugano)

 

Le trek liberté : les Dolomites

Niché en Italie du Nord-Est, près de l’Autriche, ce parcours peu fréquenté, au milieu des montagnes et des citadelles rocheuses de la Dolomie, est habité d’une ambiance toute particulière. Aventurez-vous sur les grands sites des Dolomites, pour admirer les paysages entre prairies et monts enneigés, un contraste permanant dont on ne se lasse pas.
L’itinéraire peut démarrer du col Lagazuoi, pour parcourir le parc naturel des Tofanes et le col de Bos, la vallée de Travenanzes, le col de Porta Sopra al Forno, le lac de Braies, les alpages du col du Cavallo, avant de traverser les pâturages de Pratopiazza, de passer vers le Parc naturel Tre Cime, au col de Tre Croci, pour terminer à Cortina d’Ampezzo.

Hébergement : haltes en refuge
Durée : 6 jours
Difficulté : Moyenne
(plus de 600 m de dénivelés, sentiers faciles à pratiquer)
Variante plus difficile possible sur 10 jours, de Bolzano au lac de Misurina en passant par l’Alpe de Siusi, Val Gardena, le village de La Villa, le lac de Lagacio, le col de Laguazoi, le massif du Tofane, Cortina d’Ampezzo, le lac Picolo, le lac Gran de Foses et la vallée de Landro)

 

L’excursion en altitude : le Val d’Aoste

Cerné entre la France et la Suisse, la visite de ce territoire bilingue franco-italien – et franco-provençal – est une richesse à plusieurs titres : partez à la rencontre des Valdôtains mais aussi des bouquetins et des chamois. Au détour des différentes vallées d’Aoste, les balades offrent un panorama des sommets du Mont Blanc, du Mont Rose et du Grand Paradis.

Un dépaysement qui prend naissance à Vens, à 2 km d’Aoste, pour commencer dans le cirque de Fallère, le Val de Cogne, Lillaz, le lac de Loie, avant de poursuivre avec le Val d’Ayas et finir avec le Mont Facciabella.

Hébergement : en gîte
Durée : 6/7 jours
Difficulté : Moyenne
(dénivelés de plus de 300 m parcourus sur des sentiers de montagne)

 

La randonnée touristique : de Bologne à Parme

Entre sport et tourisme, partez à la découverte de vieux villages, pour faire le plein de visites culinaires et culturelles. Avec ce circuit, on visite les grandes villes italiennes du Nord façon rando, en alliant l’utile à l’agréable, avec pentes douces et petites collines pour pimenter le voyage. Sans oublier les plaisirs du palais, avec des haltes chez les locaux pour déguster les produits de la région, entre le jambon de Parme, les bons vins régionaux, le Parmesan ou encore les cappelletti, des pâtes farcies très parfumées. Il faudra compter sur l’aide de quelques déplacements véhiculés pour boucler les étapes.
Le trajet peut se commencer dans les rues à arcades de Bologne pour visiter le sanctuaire di San Luca et la vielle ville avec les Due Torri, Piazza Maggiore, les basiliques San Petronio et Santo Stefano. Après un déplacement à Modène, puis à Nonantola avec une marche le long de la Via Romea Nonantolana, poursuite à Castelfranco Emilia, avant un autre déplacement à Capri, puis à Ciano d’Enza pour voir ses châteaux. Et enfin à Parme, pour une visite de sa cathédrale et une dernière randonnée à Torrechiara.

Hébergement : en hôtel
Durée : 6/7 jours
Difficulté : Très facile
(faible dénivelé, marche urbaine pendant les visites culturelles)

 

Une promenade tournée vers la mer : Cinque Terre

Cette expédition prend naissance dans le Nord-Ouest de l’Italie, à l’extrémité Est de la Riviera ligurienne. Dans les petites criques des Cinque Terre, la culture est particulièrement tournée vers la vigne et la pêche. Une atmosphère tranquille règne dans ce parcours, incluant des  balades en bord de mer, pour associer farniente et randonnée. De quoi profiter d’instants de baignade au détour de petits sentiers pittoresques.
La particularité de la visite réside dans les villages typiques aux maisons joyeusement colorées. Avec autant de joyaux, il faut s’attendre à ce que le circuit soit très prisé par les touristes. Des déplacements véhiculés sont à prévoir.
L’excursion peut débuter à Sestri Levante, pour visiter son centre historique, avant d’aller au parc régional Punta Manara, et de poursuivre au parc des Cinque Terre. Se déplacer à Corniglia, passer à Volastra, pour redescendre à Manarola. Pour s’immerger dans les cultures locales de vins, d’olives et de citrons, se rendre à Vernazza et Monterosso. Après un déplacement à Levanto, marche jusqu’à Punta Mesco avant de descendre terminer la virée à Monterosso.

Hébergement : en hôtel
Durée : 5/6 jours
Difficulté : Moyenne / Difficile
(dénivelés de plus de 300 m, sentiers abruptes en flanc de montagne, grosse chaleur en été)

Partagez cet article Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn