350 Views |  Like

Sarah Ourahmoune, nouvelle ambassadrice du sport féminin de FDJ

Jeudi, à l’occasion de la 5ème édition de la Journée de la Femme Digitale, la Française des Jeux (FDJ) a annoncé que la vice-championne olympique de boxe Sarah Ourahmoune était la nouvelle ambassadrice de son programme « Sport Pour Elles » dédié au sport féminin.

Pour représenter le sport féminin, la Française des Jeux (FDJ) pourra désormais compter sur la boxeuse Sarah Ourahmoune. Hier, à l’occasion de la Journée de la Femme Digitale, la première loterie de France, engagée auprès du sport français depuis plus de 30 ans, a annoncé que la championne était la nouvelle ambassadrice de son programme « Sport Pour Elles ». Créé en 2016 par Stéphane Pallez, Présidente-Directrice Générale du Groupe FDJ, ce dernier a pour but de favoriser la pratique du sport féminin, de promouvoir sa médiatisation et de soutenir ses athlètes.

Mais le lien qui unit FDJ et Sarah Ourahmoune est en réalité bien plus ancien. En devenant Challenger FDJ en 2010, la boxeuse avait pu bénéficier de l’accompagnement de la Fondation FDJ dans sa carrière de sportive de haut niveau. Grâce à une bourse, elle avait notamment pu se consacrer à ses entraînements. Un mariage plus que payant puisqu’elle a été médaillée d’argent cet été à Rio.

Aujourd’hui, c’est en tant qu’ambassadrice que Sarah Ourahmoune se tient aux côtés de FDJ. Pour la championne, ce rôle est « l’occasion de véhiculer les valeurs qui [lui] ont permis de pouvoir [se] construire en tant que sportive de haut-niveau mais aussi de développer [son] statut en tant qu’entrepreneure grâce au soutien de FDJ ». Car, il faut savoir que la boxeuse a créé sa propre entreprise, Boxer Inside, qui propose des ateliers où la boxe est utilisée comme un outil de développement personnel. Depuis 2016, elle est également intégrée au programme « Les Sprinteuses », développé par Paris Pionnières grâce au soutien de FDJ, qui accompagne les sportives dans leurs projets relatifs au monde du sport. Elle y développe un concept de gants de boxe connectés appelé « Jungle Fights ».

Le rôle d’ambassadrice de Sarah Ourahmoune auprès de FDJ n’est finalement que l’officialisation d’un travail convergent de longue date. Depuis un an, la boxeuse s’investit en effet énormément dans le programme « Sport pour Elles ». En novembre dernier, elle avait d’ailleurs participé aux « Débats du Sport Solidaire : le sport au féminin, ça marche ! ».

Partagez cet article Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn