555 Views |  Like

[PyeongChang 2018] Découvrez toutes les championnes olympiques

Résumé de toutes les médailles d’or féminines des Jeux Olympiques de PyeongChang 2018.
Samedi 10 février 2018

[SKI DE FOND] La Suédoise Charlotte Kalla a remporté la toute première médaille d’or des Jeux Olympiques de PyeongChang. Elle a décroché le titre olympique du skiathlon, épreuve de ski de fond de 15 km disputée en style classique sur 7,5 km, puis en style libre sur 7,5 km. Elle a devancé la légende vivante du fond, la Norvégienne Marit Björgen qui, avec cette médaille d’argent, porte désormais à 11 le nombre de médailles olympiques remportées dans sa carrière. Anecdote amusante : à Sotchi en 2014, Björgen avant remporté cette épreuve, devant Kalla ! La Finlandaise Krista Parmakoski complète le podium. La première Française Anouk Faivre-Picon s’est classée 13e. Aurore Jean a obtenu la 23e place et Coraline Thomas-Hugues la 29e.

[BIATHLON] L’Allemande Laura Dahlmeier, grande reine du biathlon la saison passée [ndlr : vainqueur du classement général de la Coupe du monde et quintuple médaillée d’or aux Mondiaux 2017 d’Hochfilzen] a remporté l’épreuve du sprint (7,5 km). Avec un sans-faute au tir et un chrono de 21 min 06 sec et 02/100e, elle s’est imposée devant la Norvégienne Marte Olsbu (+ 24 sec 02/100e) et la Tchèque Veronika Vitkova (+ 25 sec 08/100e). Marie Dorin-Habert, en difficulté cette saison, termine au pied du podium. Justine Braisaz, N°1 Française, a pris la 10e place, Anaïs Chevalier la 16e et Anaïs Bescond la 19e.

[PATINAGE DE VITESSE] Enfin, la journée a été clôturée par la victoire de la Néerlandaise Carlijn Achtereekte au 3.000 mètres en patinage de vitesse. Elle a été sacrée devant ses deux compatriotes Ireen Wüst, tenante du titre, et Antoinette de Jong. Achtereekte a terminé la course en 3 min 59 sec 21/100e, 8/100e devant Wüst et 81/100e devant de Jong. Il s’agit du premier triplé norvégien de l’histoire des Jeux sur cette distance.

Dimanche 11 février 2018

[SKI ACROBATIQUE – BOSSES] La jeune Perrine Laffont, 19 ans, a décroché la première médaille d’or française de ces Jeux Olympiques d’hiver en dominant l’épreuve des bosses (ski acrobatique). Avec un score de 78,65 points, elle s’est imposée devant la canadienne Justine Dufour-Lapointe (78,56 pts) et la Kazakh Yulia Galysheva (77,40 pts). Elle s’était déjà signalée il y a quatre ans à Sotchi, où elle avait découvert la compétition olympique à 15 ans à peine. Sa compatriote Camille Cabrol n’était pas parvenue à se qualifier pour la finale.

Lundi 12 février 2018

[SNOWBOARD] L’Américaine Jamie Anderson a conservé son titre olympique en snowboard slopestyle au terme d’une finale perturbée par de très fortes rafales de vent et des chutes en pagaille. Sacrée à Sotchi il y a quatre ans et récente lauréate des Winter X-Games d’Aspen (Colorado) – le prestigieux rendez-vous annuel des sports extrêmes – Anderson s’est imposée devant la Canadienne Laurie Blouin et la Finlandaise Enni Rukajavi. Lucile Lefevre, seule Française en lice dans cette compétition, a pris la 25e place de cette finale à 26 participantes.

[PATINAGE PAR ÉQUIPES] Le Canada est sacré champion olympique de patinage artistique par équipes devant la Russie (qui concourrait sous drapeau olympique) et les États-Unis. Les Canadiens ont construit leur succès grâce à la victoire de Patrick Chan dans le programme libre messieurs (179,75 points), la troisième place de Gabrielle Daleman dans le programme libre dames (137,14 points), et la victoire en danse libre des champions du monde en titre Tessa Virtue et Scott Moir (118;10 points)

[BIATHLON] Au lendemain de sa victoire sur le sprint, l’Allemande Laura Dahlmeier a remporté l’or sur la poursuite (10 km). La reine du biathlon mondial féminin s’est montrée impériale tant sur les skis qu’au tir (une seule pénalité). C’est la première fois dans l’histoire des Jeux Olympiques qu’une biathlète parvient à réaliser le doublé sprint/poursuite. La Tchèque Anastasiya Kuzmina a pris la médaille d’argent. La Française Anaïs Bescond, quant à elle, a débloqué le compteur de médaille du biathlon tricolore en terminant 3e de l’épreuve. La Jurassienne de 30 s’est offert la première médaille olympique de sa carrière. Elle n’était pas vraiment favorite mais s’est montrée plus précise au tir (1 faute) que ses compatriotes Anaïs Chevalier (5 fautes au tir, 24e), Marie Dorin-Habert (7 fautes, 27e) et Justine Braisaz (7 fautes, 34e), remontant de la 19e à la 3e place.

[PATINAGE DE VITESSE] Après sa médaille d’argent sur 3.000 m samedi, la Néerlandaise Ireen Wüst a remporté l’or sur 1.500 mètres (patinage de vitesse). Elle décroche ainsi sa 10e médaille olympique, la 5e en or, et devient l’athlète néerlandaise la plus titrée aux JO devant la légende de l’athlétisme Fanny Blankers-Coen. Wüst s’est imposée devant la Japonaise Miho Takagi et sa compatriote Marrit Leenstra.

[SAUT À SKIS] La Norvégienne Maren Lundby a remporté le concours de saut à skis. Elle a devancé l’Allemande Katharina Althaus et la Japonaise Sara Takanashi. Les deux Françaises engagées dans le concours, Lucile Morat et Léa Lemare, se sont classées respectivement 21e et 28e de l’épreuve.

Mardi 13 février 2018

[SNOWBOARD] L’Américaine Chloe Kim a remporté l’or en snowboard halfpipe. Annoncée comme la grande star féminine de ces Jeux Olympiques de PyeongChang, la jeune rideuse de 17 ans a survolé la finale avec une facilité déconcertante, laissant la concurrence à bonne distance. Elle était sacrée championne olympique avant même de se lancer dans son troisième et dernier run, récompensé par une note qui se rapproche de la perfection (98,25 points), devant la Chinoise Liu Jiayu (89,75 points) et sa compatriote Arielle Gold (85,75 points). Les deux Françaises en lice dans cette finale, Mirabelle Thovex et Sophie Rodriguez ont respectivement terminé 9e et 10e. La troisième tricolore sélectionnée pour PyeongChang, Clémence Grimal, ne s’était pas qualifiée pour disputer la grande finale.

[SKI DE FOND] Après le sacre de Charlotte Kalla en skiathlon samedi, la Suède s’est offert un deuxième titre olympique en ski de fond avec la victoire de Stina Nilsson sur le sprint classique (1,25 km). Cette discipline contre-la-montre a la particularité de se disputer une olympiade sur deux en technique classique, puis en style libre. Nilsson (24 ans), largement au-dessus du lot en classique cette saison, a profité d’un format en sa faveur pour s’imposer en 3 min 3 sec 84/100e. La Norvégienne Maiken Caspersen Falla, tenante du titre, a dû se contenter de l’argent (+ 3 sec 03/100e). La Russe Yulia Belorukova, autorisée à concourir sous bannière olympique, complète le podium (+ 3 sec 37/100e). Plus tôt dans la journée, Aurore Jean, seule représentante du clan tricolore engagée sur le sprint, n’était pas parvenue à se qualifier pour les quarts de finale de l’épreuve (46e des qualifications).

[SHORT-TRACK] L’Italienne Arianna Fontana a remporté le 500 m olympique. Elle s’est imposée devant la Néerlandaise Yara van Kerkhof et la Canadienne Kim Boutin qui a profité de la disqualification pour obstruction de la patineuse locale Minjeong Choi (initialement 2e) pour monter sur le podium. Les deux Françaises spécialistes du short-track, Véronique Pierron et Tifany Huot Marchand, avaient été éliminées de l’épreuve samedi au cours de séries.

[LUGE] L’Allemagne a réussi le doublé en luge monoplace : Natalie Geisenberger (or) et Dajana Eitberger (argent) se sont imposées devant la Canadienne Alex Gough. Pour Geisenberger, il s’agit également d’un doublé personnel car la lugeuse de 30 ans s’était déjà imposée à Sotchi en 2014. C’est la sixième fois d’affilé que l’Allemagne remporte le titre olympique dans la discipline.

[CURLING] Le Canada représenté par Kaitlyn Lawes et John Morris a remporté le premier titre olympique de double mixte en curling, une épreuve qui faisait son entrée au programme des JO cette année ! Les Canadiens ont battu en finale les Suisses Jenny Perret et Martin Rios par 10 points à 3. Le duo russe évoluant sous la bannière olympique, couple à la ville, Anastasia Bryzgalova et Aleksandr Krushelnitckii, complètent le podium avec la médaille de bronze.

Mercredi 14 février 2018

[PATINAGE DE VITESSE] La Néerlandaise Jorien Ter Mors a remporté l’or olympique sur 1.000 mètres en patinage de vitesse, offrant à son pays la 5e des 5 médailles d’or mises en jeu en Corée du Sud dans la discipline jusqu’à présent. En 1 min 13 sec 56/100e, Ter Mors a devancé les patineuses japonaises Nao Kodaira (+ 26/100e) et Miho Takagi (+ 42/100e). Il s’agit du 3e titre olympique pour la Néerlandaise de 28 ans, sacrée sur 1.500 mètres il y a quatre ans à Sotchi, ainsi que sur la poursuite par équipes.

Jeudi 15 février 2018

[SKI ALPIN] L’Américaine Mikaela Shiffrin a remporté le slalom géant olympique, la première épreuve de ski alpin dames disputée en Corée du Sud. Avec le meilleur chrono cumulé (2 min 20 sec 02/100e), elle a devancé la Norvégienne Ragnhild Mowinckel (+ 39/100e) et l’Italienne Federica Brignone (+ 46/100e). La Française Tessa Worley, championne du monde en titre en tenante du globe de cristal de la spécialité, est passée à côté de sa première manche et échoue à la 7e place. Les autres tricolores engagées sur le géant Taïna Barioz et Adeline Baud-Mugnier, terminent respectivement 19e et 20e.

[PATINAGE ARTISTIQUE] La médaille d’or en patinage de couple est revenue aux Allemands Aljona Savchenko et Bruno Massot, sacrés à l’issue d’un programme libre impeccable. Quatrièmes après le programme court mercredi, Savchenko et Massot ont battu le record du monde de points en libre (159,31 points) pour doubler sur le fil les favoris Chinois Wenjing Sui et Cong Han (2e avec 235,47 points) et les Canadiens Meagen Duhamel et Eric Radford (3e avec 230,15 points). Il s’agit de la troisième médaille olympique pour Savchenko, d’origine ukrainienne, après deux bronzes consécutifs et la première pour Massot, Français naturalisé allemand en 2017. Le couple français Vanessa James et Morgan Ciprès, sixièmes à l’issue du programme court, terminent cinquièmes après une chute de James (218,53 points).

[SKI DE FOND] La Norvégienne Ragnhild Haga a remporté à PyeongChang son premier titre olympique sur le 10 km libre en ski de fond. Elle a bouclé la distance en 25 min 00 sec et 05/100e, devant la championne olympique en titre du skiathlon la Suédoise Charlotte Kalla (+ 20 sec 03/100e) et la légende norvégienne du fond Marit Björgen, qui partage le bronze avec la Finlandaise Krista Parmakoski (+ 31 sec 09/100e). La meilleure Française de la journée, Coraline Thomas Hugue, termine à la 14e place à 1 min 27 secondes de la championne Haga. Ses compatriotes Aurore Jean, Anouk Faivre Picon et Delphine Claudel finissent respectivement 22e, 35e et 46e.

[BIATHLON] La Suédoise Hanna Oeberg a réalisé un véritable exploit en devenant championne olympique de l’individuelle 15 km. A 22 ans et sans être jamais montée sur un podium en Coupe du monde, elle a réussi à surpasser les cadors du biathlon féminin mondial. Auteure d’un sans faute au tir, elle s’impose devant la Slovaque Anastasiya Kuzmina (+ 24 sec 07/100e) et la reine allemande Laura Dahlmeier (+ 41 sec 02/100e), sacrée championne olympique au sprint et en poursuite, qui récolte sa troisième médaille en trois courses. La première tricolore Anaïs Chevalier termine 28e. Anaïs Bescond, Célia Aymonier et Justine Braisaz prennent respectivement la 32e, 48e et 55e position.

[LUGE] L’Allemande Natalie Geisenberger, sacrée championne olympique de luge monoplace mardi, a remporté un deuxième titre olympique à PyeongChang en luge par équipes. Avec ses coéquipiers masculins Johannes Ludwig, Tobias Wendl et Tobias Arlt, elle a devancé les Canadiens (en argent avec Alex Gough) et les Autrichiens (en bronze avec Madeleine Egle).

Vendredi 16 février 2018 

[SKI ALPIN] La Suédoise Frida Hansdotter a remporté le slalom, la deuxième épreuve de ski alpin de ces Jeux Olympiques 2018. C’est une consécration pour la skieuse de 32 ans qui, après plusieurs podiums internationaux, monte pour la première fois sur la plus haute marche. Avec un chrono de 1 min 38 sec 63/100e, elle a devancé la Suissesse Wendy Holdener (+ 05/100e) et l’Autrichienne Katharina Gallhuber (+ 32/100e). Ce podium est une des plus grosses surprises des JO de PyeongChang : en effet, Mikaela Shiffrin, grandissime favorite de la spécialité, n’en fait pas partie. L’Américaine de 22 ans, malade avant le début de la course, a échoué à la 4e place. Elle domine pourtant sans partage la discipline depuis 5 ans : championne olympique à Sotchi en 2014, triple championne du monde (2013, 2015 et 2017) et quatre fois vainqueur du classement de la spécialité en Coupe du monde (2013, 2014, 2015 et 2017). La Française Nastasia Noens a terminé 20e, à 3 sec 47/100e de la tête. L’autre tricolore en lice dans cette épreuve, Adeline Baud-Mugnier, est sortie lors du deuxième tracé.

[SNOWBOARD] La nouvelle championne olympique de snowboardcross est l’Italienne Michela Moioli. Leader de la Coupe du monde cette saison, la rideuse de 22 ans était une des favorites au titre. Elle s’est imposée devant la Française Julia Pereira de Sousa-Mabileau, en argent, qui signe ici la 7e médaille tricolore dans ces Jeux de PyeongChang. La surfeuse de l’Isola 2000 devient, à 16 ans, la plus jeune médaillée française des Jeux d’hiver. La Tchèque Eva Samkova, sacrée à Sotchi il y a quatre ans, complète le podium. Grosse déception pour le reste de l’équipe de France : Chloe Trespeuch, médaillée de bronze en 2014, a chuté à quelques mètres de l’arrivée en finale, terminant 5e ; tandis que Nelly Moenne-Loccoz et Charlotte Bankes ont échoué aux portes de la finale.

[PATINAGE DE VITESSE] Les Pays-Bas continuent leur incroyable moisson de titres en patinage de vitesse à PyeongChang avec le nouveau sacre d’une Néerlandaise : Esmee Visser sur 5.000 mètres. Avec un chrono de 6 min 50 sec 23/100e, elle s’est imposée devant la Tchèque Martina Sablikova, tenante du titre (+ 1 sec 62/100e) et la Russe Natalia Voronina (+ 3 sec 75/100e). Cette médaille d’or est la 4e remportée par les patineuses néerlandaises à PyeongChang sur quatre épreuves disputées jusqu’à présent,  après les sacres de Carlijn Achtereekte (3.000 m), Ireen Wüst (1.500 m) et Jorien Ter Mors (1.000 m).

[SKI ACROBATIQUE – SAUT] La Biélorussie a remporté sa première médaille à PyeongChang avec la victoire d’Hanna Huskova dans l’épreuve du saut en ski acrobatique (ou ski freestyle). La finale n’a pas été aisée pour les six participantes en raison du vent : quatre d’entre elles ont manqué leur atterrissage. Huskova, qui a évité la chute en prenant appui sur ses mains, a remporté l’or avec un score de 96,14 points. Elle s’est imposée devant les Chinoises Zhang Xin (95,52 points) et Kong Fanyu (70,14).

Samedi 17 février 2018

[SKI ALPIN] Nouvelle surprise à PyeongChang ! La Tchèque Ester Ledecka, qui fut championne du monde de snowboard en slalom parallèle géant l’année dernière, a remporté le Super-G olympique de ski alpin devant toutes les favorites ! Elle a notamment devancé l’Autrichienne Anna Veith (anciennement Anna Fenninger), championne olympique quatre ans plus tôt à Sotchi d’1/100e, et la Liechtensteinoise Tina Weirather (+ 11/100e). Ledecka, qui ne s’est mise au ski qu’en 2015, n’avait jamais remporté le moindre résultat significatif en Coupe du monde. La première Française de l’épreuve est Romane Miradoli ; elle a pris la 19e place. Les autres tricolores Jennifer Piot, Tiffany Gauthier et Tessa Worley ont respectivement terminé 20e, 22e et 28e.

[SKI ACROBATIQUE – SLOPESTYLE] C’est la Suissesse Sarah Hoefflin qui a remporté l’épreuve de ski slopestyle des JO de PyeongChang. Avec un score de 91,20 points, elle a devancé sa compatriote Mathilde Gremaud (88,00 points) et la Britannique Isabel Atkin (84,60 points). Les Françaises Tess Ledeux, championne du monde en titre, et Lou Barin avaient été éliminées dès les qualifications (15e et 19e).

[SKI DE FOND] Les Norvégiennes Ingvild Flugstad Oestberg, Astrid Uhrenholdt Jacobsen, Ragnhild Haga et Marit Björgen ont remporté le relais 4 x 5 km olympique de ski de fond devant les Suédoises (Anna Haag, Charlotte Kalla, Ebba Andersson, et Stina Nilsson) et les Russes sous bannière olympique (Natalia Nepryaeva, Yulia Belorukova, Anastasia Sedova et Anna Nechaevskaya). Ce titre permet à Marit Björgen, 37 ans, de rejoindre le biathlète norvégien Ole Einar Björndalen au panthéon des Jeux d’hiver avec un total record de 13 médailles olympiques en carrière : 7 médailles d’or, 4 d’argent et 2 de bronze. Les Françaises Aurore Jean, Anouk Faivre-Picon, Coraline Thomas Hugue et  Delphine Claudel) ont pris la 12e place sur 14 équipes.

[BIATHLON] La Slovaque Anastasiya Kuzmina a décroché l’or olympique dans la mass-start (12,5km) des JO de PyeongChang. Elle a devancé la Bélarusse Darya Domracheva  et la Norvégienne Tiril Eckhoff grâce à une joli 19/20 au tir. Après l’argent dans l’individuelle 15 km et la poursuite, Kuzmina empoche donc cette fois l’or. Quels Jeux pour la Slovaque ! La première Française de cette course est Marie Dorin-Habert, 9e. Rien n’a fonctionné pour les autres : Anaïs Bescond termine 17e, Justine Braisaz 20e et Anaïs Chevalier 29e.

[SHORT-TRACK] La jeune Choi Min-jeong, 19 ans, a apporté à la Corée du Sud sa troisième médaille d’or de « ses » Jeux Olympiques de PyeongChang en remportant la finale du 1.500 m de patinage de vitesse sur distance courte (ou short-track). Elle a devancé la Chinoise Jinyu Li et la Canadienne Kim Boutin. C’est la première médaille olympique pour Choi Min-jeong qui avait été disqualifiée du 500 m (dont elle avait initialement pris la 2e place) pour obstruction.

[SKELETON] La Britannique Lizzy Yarnold, tenante du titre, a remporté l’épreuve de skeleton, offrant ainsi à son pays son premier titre olympique en Corée du Sud. Elle a devancé l’Allemande Jacqueline Loelling et sa compatriote britannique Laura Deas. C’est la troisième fois d’affilée que le Royaume-Uni s’impose dans cette discipline.

Dimanche 18 février 2018 

[PATINAGE DE VITESSE] La Japonaise Nao Kodaira s’est offert le titre olympique du 500 m de patinage de vitesse. Elle a détrôné la double tenante du titre sud-coréenne Lee Sang-Hwa (+ 39/100e), en argent, et devancé également la Tchèque Karolina Erbanova (+ 40/100e), en bronze. À 31 ans, Kodaira devient la première Nippone titrée dans la discipline.

Mardi 20 février 2018 

[PATINAGE ARTISTIQUE] Les Canadiens Tessa Virtue et Scott Moir ont remporté l’épreuve de danse sur glace des Jeux Olympiques de PyeongChang. Ils se sont imposés sur un total de points record – 206,07 – devant les Français Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, à seulement 79 centièmes derrières, grands favoris pour le titre, qui ont été perturbés dans le programme court par un problème de costume… Les Américains Maia et Alex Shibutani complètent le podium. L’autre paire française en lice dans cette épreuve de danse sur glace, Marie-Jade Lauriault et Romain Le Gac, ont terminé à la 17e place (149,59 points).

[SKI ACROBATIQUE] La Canadienne Cassie Sharpe a décroché la médaille d’or en ski halfpipe . Elle s’est imposée avec un score de 95,80 points. La Française Marie Martinod (92,60 points), déjà sacrée vice-championne olympique à Sotchi il y a quatre ans, a gagné sa 2e médaille olympique argentée. L’Américaine Brita Sigourney (91,60 points) complète le podium. L’autre Française en lice dans la finale, Anaïs Caradeux, a déclaré forfait en raison d’un hématome à l’oeil provoqué lors d’une chute pendant les qualifications.

[SHORT-TRACK] Les patineuses sud-coréennes, emmenées par Choi Min-jeong, ont remporté mardi le relais 3.000 mètres en short-track, offrant à leur pays une 3e médaille d’or à domicile. Elles se sont imposées devant l’Italie (après disqualification de la Chine et du Canada) et les Pays-Bas. Cela fait de Jorien ter Mors, une des rares athlètes médaillées aux Jeux Olympiques dans deux disciplines différentes ; la Néerlandaise s’étant déjà illustrée en patinage de vitesse.

[BIATHLON] L’équipe de France de biathlon a remporté mardi après-midi le relais mixte de PyeongChang. C’est la première fois dans l’histoire des Jeux Olympiques que les tricolores s’imposent dans cette épreuve. Marie Dorin Habert, Anaïs Bescond, Simon Desthieux et Martin Fourcade ont décroché l’or devant la Norvège et l’Italie. Grâce à un Fourcade étincelant lors du dernier relais (10/10 au tir et 30 secondes prises sur les Allemands, alors en tête), les Bleus ont offert à la France sa 13e médaille dans ces Jeux Olympiques 2018, la 5e en or. Le porte-drapeau de la délégation tricolore à PyeongChang, déjà doublement titré en Corée du Sud (poursuite et mass start), devient l’athlète français le plus médaillé des Jeux Olympiques, été et hiver confondus.

Mercredi 21 février 2018

[SKI ALPIN] L’Italienne Sofia Goggia a remporté la médaille d’or en descente, devenant ainsi la première skieuse de son pays titrée dans l’épreuve reine des Jeux d’hiver. C’est une véritable consécration pour la descendeuse transalpine, en tête de la Coupe du monde de la spécialité cette saison. Goggia s’est imposée en 1 min 39 sec 22/100e devant la Norvégienne Ragnhild Mowinckel (+ 9/100e), déjà en argent sur le slalom géant, et l’Américaine Lindsey Vonn (+ 47/100e), titrée il y a huit ans à Vancouver. Côté français, Tifany Gauthier est la skieuse la mieux classée (13e, à 1 sec 82/100e de Goggia). Suivent Jennifer Piot (16e, + 1 sec 95/100e), Romane Miradoli (18e, + 2 sec 42/100e) et Laura Gauché (22e, + 3 sec 07/100e).

[SKI DE FOND] Les Américaines Jessica Diggins et Kikkan Randall ont remporté l’épreuve du sprint par équipes (ski de fond). Elles se sont imposées en 15 min 56 sec 47/100e devant les Suédoises Charlotte Kalla et Stina Nilsson (+ 19/100e), et devant les Norvégiennes Maiken Caspersen Falla et Marit Björgen (+ 2 sec 97/100e). Avec ce nouveau podium, Björgen, 37 ans, décroche sa 14e médaille olympique : elle devient l’athlète la plus médaillée de l’histoire des Jeux d’hiver, dépassant d’une breloque son compatriote biathlète Ole Einar Björndalen (13 médailles, dont une de plus en or). Les Françaises Aurore Jean et Coraline Thomas Hugue, qualifiées pour la finale, terminent à la 8e place (sur 10 finalistes), à 36 sec 02/100e de la paire américaine.

[PATINAGE DE VITESSE] Le Japon a remporté l’épreuve de la poursuite par équipes en patinage de vitesse. Les soeurs Miho et Nana Takagi et leurs compatriotes nippones Ayaka Kikuchi et Ayano Sato se sont imposées en 2 min 53 sec 89/100e, devant la Norvège emmenées par les championnes olympiques Jorien Ter Mors et Ireen Wüst (2 min 55 sec 48/100e). Les États-Unis complètent le podium.

[BOBSLEIGH] Les Allemandes Mariama Jamanka et Lisa Buckwitz ont remporté mercredi la seule épreuve féminine de bobsleigh des Jeux Olympiques 2018 au centre olympique de glisse de PyeongChang. C’est lors du dernier passage qu’elles ont réussi à s’imposer devant les Américaines, en argent, et les Canadiennes, en bronze.

Jeudi 22 février 2018 

[SKI ALPIN] La Suissesse Michelle Gisin a remporté jeudi la médaille d’or du combiné alpin. Troisième à l’issue de la première manche (descente), la skieuse de 24 ans a signé le quatrième chrono du slalom, suffisant pour décrocher le premier titre olympique de sa carrière, quatre ans après sa soeur aînée Dominique, sacrée en descente à Sotchi. Gisin s’est imposée devant l’Américaine Mikaela Shiffrin, grandissime favorite de l’épreuve (+ 97/100e) et sa compatriote Wendy Holdener (+ 1 sec 44/100e). La meilleure Française Laura Gauché s’est classée 12e, à 3 sec 86/100e de Gisin. Romane Miradoli, quant à elle, n’a pas terminé le slalom.

[SNOWBOARD] L’Autrichienne Anna Gasser a remporté le concours de Big Air, devenant ainsi la première championne olympique de cette épreuve de snowboard, qui faisait son entrée au programme des Jeux cette année en Corée en Sud. Gasser, championne du monde en titre de la discipline, a obtenu un score cumulé de 185,00 points grâce à un dernier saut quasi parfait, crédité d’une note de 96 points. Elle s’impose devant l’Américaine Jamie Anderson (177,25 points) et la Néo-Zélandaise Zoi Sadowski Synnott (157,50 points).

[HOCKEY SUR GLACE] Les Américaines tiennent leur revanche sur leurs voisines Canadiennes ! Après vingt ans d’attente, les États-Unis ont renoué avec la victoire aux JO en remportant vendredi, au centre de hockey de Gangneung, la finale féminine de hockey sur glace de PyeongChang face au Canada (3-2 aux de tirs au but). Les hockeyeuses américaines attendaient ce moment depuis de longues années : elles avaient remporté le premier tournoi olympique de hochey féminin à Nagano en 1998, avant que les Canadiennes ne raflent les quatre titres suivants, leur barrant la route du titre en finale à plusieurs reprises (Salt Lake City 2002, Vancouver 2010 et Sotchi 2014). La Finlande, victorieuse de la petite finale face aux athlète russes sous bannière olympiques, remporte la médaille de bronze.

[BIATHLON] Les Biélorusses Nadezhda Skardino, Iryna Kryuko, Dzinara Alimbekava et Darya Domracheva ont remporté le relais 4 x 6 km, dernière épreuve féminine de biathlon de ces Jeux Olympiques. Elles sont imposées devant les Suédoises (Linn Persson, Mona Brorsson, Anna Magnusson et Hanna Oeberg) et les Françaises Anaïs Chevalier, Marie Dorin-Habert, Justine Braisaz et Anaïs Bescond. Les Bleues offrent à la France sa 15e médaille en Corée du Sud ; le record de Sotchi est égalé !

[SHORT-TRACK] C’est la Néerlandaise Suzanne Schulting qui s’est emparée de la médaille d’or de la dernière épreuve de short-track des Jeux Olympiques de PyeongChang : le 1.000 mètres. Elle s’est imposée devant la Canadienne Kim Boutin et l’Italienne Ariana Fontana, titrée sur 500 mètres. La superstar sud-coréenne Choi Min-jeong, déjà sacrée sur 1.000 mètres et le relais 3.000 mètres, a chuté dans le dernier ce qui la prive d’un beau triplé à domicile.

Partagez cet article Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn