246 Views |  Like

Marion Bartoli a eu peur de mourir l’an dernier à Wimbledon

L’ancienne joueuse de tennis française Marion Bartoli est revenue sur lamaladie qui a failli lui coûter la vie dans les colonnes du quotidien britannique The Times lundi. Elle explique avoir eu peur de mourir dans son sommeil l’an dernier lors du tournoi des « légendes » de Wimbledon, alors qu’elle luttait contre un virus.

L’ancienne championne de Wimbledon 2013, Marion Bartoli, s’est confiée dans les colonnes du Times lundi sur la maladie qui a failli la tuer l’an dernier. La Française de 32 ans a révélé avoir eu peur de mourir dans son sommeil à cause du virus conte lequel elle se battait. Il y a un an, elle avait subi une telle perte de poids que les organisateurs du tournoi du Grand Chelem londonien lui avaient interdit de participer au tournoi des « légendes » (anciens joueurs) auquel elle devait prendre part. « Je ne savais pas si je serais vivante le lendemain matin. Mais je me disais que si je devais mourir à Wimbledon, je l’accepterais », a-t-elle déclaré.

À cette époque, la Française perdait ses cheveux, ses dents « étaient sur le point de tomber » et sa peau « craquelait ». « Je ne pouvais plus me laver avec de l’eau du robinet, je ne pouvais plus écrire d’email sur un clavier, ma peau était si mince que je pouvais ressentir l’électricité », explique Marion Bartoli, précisant qu’elle souffrait de la grippe A (virus H1N1).

Hospitalisée pendant 4 mois puis assistée de soins quotidiens à son domicile de Dubaï, l’ex-championne se sent « de nouveau vivante et prête à fonder une famille ». En guise de nouveau départ, elle a couru et fini le marathon de New York en novembre dernier. En mai, elle a également participer au tournoi des légendes de Roland-Garros.

Partagez cet article Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn