177 Views |  Like

Les tops/flops de la semaine : Retour pour Kuchina, clap de fin pour Metz en Ligue des Champions

Retour sur les tops et les flops du sport au féminin cette semaine.

La Russe Maria Kuchina, championne du monde 2015 de saut en hauteur, a été autorisée à concourir sous drapeau neutre par la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) malgré la suspension pour dopage institutionnalisé toujours en cours de la Russie. Six autres athlètes ont été libérés de l’interdiction avec elle et pourront ainsi participer aux Mondiaux de Londres en août 2017.

La meneuse française Lisa Berkani, 19 ans, a été sélectionnée par Minnesota, l’une des meilleures équipes de WNBA – équivalent féminin de la NBA – lors de 2ème tour de la Draft 2017 jeudi. Actuellement à Mondeville où elle tourne à des moyennes de 12,4 points et 3,8 passes décisives par match, la jeune française ne devrait cependant pas rejoindre Minnesota dès la saison prochaine qui débute le 13 mai.

Deux internationales françaises ont participé à la finale de l’Euroligue de Basket dimanche à Ekaterinbourg (Russie) : Helena Ciak avec son club de Koursk (Russie) et Sandrine Gruda sous le maillot de Fenerbahçe (Turquie). C’est finalement le Koursk qui s’est imposé 77 à 63, offrant à Ciak son premier titre en Euroligue, un an après avoir remporté l’Eurocup avec Bourges. Le club turc, quant à lui, a signé son troisième échec en finale après ceux de 2013 et 2014.

La joueuse de squash française Camille Serme, numéro 3 mondiale, n’est pas devenue la première tricolore à se qualifier pour une finale mondiale. Après avoir atteint le dernier carré du Championnat du monde 2017, une première pour la France en squash féminin, elle a été battue jeudi à El Gouna en Égypte par l’Égyptienne Raneem El Welily 3 jeux à 1 (6-11, 11-2, 10-12, 5-11).

Les handballeuses messines ont été éliminées en quarts de finale de la Ligue des Champions samedi, en s’inclinant au match retour sur le parquet de Györ (Hongrie), 22 à 28. La courte victoire au match aller (32-31) n’a pas suffi pour que le club lorrain devienne le premier club français à atteindre les demi-finales de la compétition.

Enfin, la Corée du Nord, qui n’a pas décroché son billet pour disputer la Coupe d’Asie 2018 lors du tournoi de qualification la semaine dernière, ne sera pas de la partie pour la Coupe du monde de la FIFA France 2019. En effet, seules les cinq meilleures équipes de la Coupe d’Asie 2018 gagneront leur ticket pour le mondial.

Partagez cet article Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn