330 Views |  Like

Les tops/flops de la semaine : le tennis à flot, le water-polo prend l’eau…

Découvrez les tops et les flops du sport au féminin cette semaine.

Le tennis féminin mondial a une nouvelle patronne : Karolina Pliskova. La Tchèque, éliminée au deuxième tour du tournoi de Wimbledon, a profité des éliminations prématurées des joueuses Angélique Kerber (Allemande, ancienne N°1 mondiale) et Simona Halep (Roumaine, également prétendante au titre de meilleure joueuse mondiale) pour se hisser à la tête du classement WTA lundi. À 25 ans, elle atteint ce rang pour la première fois de sa carrière sans avoir remporté un seul tournoi majeur.

Bien que battue en finale de Wimbledon par l’Espagnole Garbine Muguruza samedi (7-5, 6-0), Venus Williams peut se targuer d’être la première joueuse de 37 ans à atteindre ce stade du tournoi du Grand Chelem britannique depuis Martina Navratilova en 1994. L’Américaine, qui disputait une neuvième finale à Londres, confirme une célèbre citation de Jackie Joyner-Kersee : « L’âge n’est pas une barrière. C’est une limite que l’on se fixe dans sa tête ».

La Sud-Coréenne Park Sung-Hyun a remporté dimanche à Bedminster dans le New Jersey l’US Open féminin, troisième tournoi du Grand Chelem de la saison. Elle a devancé de deux coups sa compatriote Choi Hye-Jin.

L’équipe de France féminine de water-polo, quant à elle, a connu des débuts difficiles aux Mondiaux de natation 2017 à Budapest ce week-end. En effet, les Bleues ont entamé le tournoi par une lourde défaite (17-2) face aux Pays-Bas. Elles affronteront la Hongrie qui jouera à domicile mardi et le Japon jeudi.

Partagez cet article Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn