317 Views |  Like

Les tops/flops de la semaine : 4ème finale pour Mladenovic, Robert-Michon en retrait

Retour sur les tops et les flops du sport au féminin cette semaine.

La n°1 française Kristina Mladenovic a disputé sa quatrième finale de la saison au tournoi WTA de Madrid samedi, après Saint-Pétersbourg où elle a été sacrée, Acapulco et Stuttgart. Malgré une défaite face à la N°4 mondiale, la Roumaine Simona Halep, Mladenovic a grimpé dans le classement WTA, s’installant à la 14ème place, son meilleur rang jamais atteint.

Sa compatriote Océane Dodin, 63ème mondiale, a également signé une belle performance à Madrid en éliminant la 5ème meilleure joueuse du monde, la Slovaque Dominika Cibulkova (6-2, 6-4) au deuxième tour. C’est la première fois de sa jeune carrière qu’elle renverse une adversaire aussi haut placée. En huitièmes, elle a cependant été sortie par Kristina Mladenovic.

Enfin, les footballeuses de Montpellier se sont imposées 10 à 0 sur la pelouse du stade Grammont samedi face à Soyaux à l’occasion de la 21ème journée de D1 gagnant ainsi leur ticket pour la Ligue des Champions la saison prochaine. Cela faisait 7 ans que les Montpelliéraines courraient après une qualification pour la compétition européenne.

Mais le sport au féminin n’a pas brillé dans tous les domaines.

La Française Mélina Robert-Michon, vice-championne olympique en titre du lancer de disque, n’a pris que la 8ème place de la deuxième étape de la Ligue de Diamant à Shanghai samedi. Avec un jet à 61,43 mètres, elle a largement été devancée par la Croate Sandra Perkovic (66,94 mètres), championne olympique en titre, l’Australienne Dani Stevens (66,47 mètres) et la Cubaine Denia Caballero (65,76 mètres).

La présidente de la Fédération française d’escrime (FFE), Isabelle Lamour, a été battue par Denis Masseglia pour la présidence du Comité national olympique et sportif français (CNOSF) jeudi. Elle a récolté 385 voix contre 556 pour le président sortant. À l’issue du vote, Isabelle Lamour a toutefois dénoncé les « conditions tout à fait inacceptables » dans lesquelles s’est déroulé le scrutin, reprochant la prise de parole de Denis Masseglia en ouverture de l’assemblée générale ordinaire avant le scrutin. Elle a indiqué vouloir déposer un recours.

Enfin, la présence de l’ex-champion de tennis roumain Ilie Nastase lors de la remise du trophée du tournoi de Madrid à Simona Halep samedi n’a pas été appréciée par la WTA. Suspendu pour son attitude grossière et insultante en Fed Cup, Nastase « n’avait pas sa place sur le court », a affirmé Steve Simon, le PDG de la WTA.

Partagez cet article Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn