X
    Categories: A la uneTop 5

Le top 5 de la semaine : le sport féminin français en haut de l’affiche

Cette semaine, les sportives françaises ont bien défendu les couleurs de leur pays à travers les compétitions du monde entier. © Microgen / Shutterstock

Comme chaque lundi, (re)découvrez avec Women Sports les meilleurs moments du sport au féminin de la semaine.

Les nageuses françaises ont signé de très beaux résultats lors des Championnats d’Europe de natation en petit bassin qui avaient lieu cette semaine à Copenhague.

Tout d’abord, Lara Grangeon et Fantine Lesaffre ont décroché les deux premières médailles « Bleu, Blanc, Rouge » de la compétition, respectivement l’argent et le bronze du 400 m 4 nages, derrière la Hongroise Katinka Hosszu. Lara Grangeon a également obtenu le bronze du 200 m papillon en 2 min 04 sec 31/100e, derrière l’Allemande Franziska Hentke (2’03’’92) et l’Italienne Ilaria Bianchi (2’04’22). La natation française a décroché une 4e récompense grâce au relais 4×50 m 4 nages mixte, médaillé de bronze : Jérémy Stravius (dos), Théo Bussière (brasse), Mélanie Henique (papillon) et Charlotte Bonnet (nage libre) ont nagé en 1 min 37 sec 75/100e, à 4/100e des Pays-Bas et de la Biélorussie. Ensuite, Marie Wattel a pris l’argent sur 100 m papillon (55 sec 97/100e), devancée par la fusée suédoise Sarah Sjöström. Le relais féminin 4×50 m 4 nages (Mathilde Cini, Charlotte Bonnet, Mélanie Henique et Marie Wattel) a pris le bronze. Enfin, Charlotte Bonnet a été sacrée championne d’Europe du 200 m en petit bassin en 1 min 52 sec 19/100e, s’offrant à 22 ans son premier titre international individuel. Elle a devancé la Néerlandaise Femke Heemskerk et la Russe Veronika Andrusenko. Elle a également amélioré son propre record de France sur 100 m, établi il y a quelques semaines à Montpellier, même s’il n’a pas été suffisant pour monter sur le podium sur cette distance (4e).

En tout, les Françaises ont rapporté six des huit médailles tricolores de la semaine danoise (plus une septième sur l’épreuve mixte).

Justine Braisaz a remporté la mass-start du Grand-Bornand comptant pour la Coupe du monde de biathlon dimanche. Un premier succès signé à domicile pour la Française qui, à 21 ans, confirme son énorme potentiel à un mois et demi des Jeux Olympiques de PyeongChang. Impeccable au tir et puissante sur les skis, Braisaz a devancé la Bélarusse Iryna Kryuko et l’Allemande Laura Dahlmeier. Elle avait terminé 8e du sprint (7,5km) remporté par la Slovaque Anastasia Kuzmina jeudi et 7e de la poursuite gagnée par Dahlmeier samedi. Lors de la première étape de la Coupe du monde à Östersund, elle avait déjà flirté avec la victoire en terminant 2e du sprint et de la poursuite.

Les handballeuses françaises ont battu la Norvège (23-21) dimanche en finale du Mondial 2017 en Allemagne. Elles sont sacrées championnes du monde pour la deuxième fois, après un premier sacre en 2003. Les Bleues signent ici un troisième podium international d’affilée après l’argent des Jeux Olympiques de Rio ainsi que le bronze de l’Euro 2016. Elles égalent les handballeurs français, sacrés champions du monde 2017 en janvier dernier.

L’Américaine Lindsey Vonn a remporté sa 78e victoire en Coupe du monde sur le Super-G de Val d’Isère samedi. Elle améliore ainsi son propre record du nombre de succès sur le circuit féminin de ski alpin. En 1 min 04 sec 86/100e, elle a devancé l’Italienne Sofia Goggia et la Norvégienne Ragnhild Mowinckel, après presque un an sans aucune victoire. Vonn se donne encore deux saisons pour battre le record absolu du nombre de succès en Coupe du monde détenu par le Suédois Ingemar Stenmark.

Enfin, la reine du ski de fond, la Norvégienne Marit Bjørgen, a signé dimanche à Toblach en Italie la 112e victoire en Coupe du monde de sa carrière sur la poursuite 10km en style classique. La fondeuse de 37 ans, 6 fois championne olympique et 18 fois championne du monde, a devancé ses deux compatriotes Flugstad Østberg et Heidi Weng.

Partagez cet article