404 Views |  Like

Isabelle Lamour, battue par Denis Masseglia à la présidence du CNOSF

La présidente de la Fédérationfrançaise d’escrime, Isabelle Lamour, a été battue par Denis Masseglia pour la présidence du Comité national olympique et sportif français (CNOSF) jeudi.

Denis Masseglia, président sortant du Comité national olympique et sportif français (CNOSF) a été réélu pour un troisième mandat jeudi au premier tour en réunissant 556 voix contre 385 pour la présidente de la Fédération française d’escrime (FFE), Isabelle Lamour, et 54 voix pour le troisième candidat de cette élection, David Douillet.

Après deux mandats à la tête de l’institution, le président a été fortement contesté, Isabelle Lamour lui reprochant son mode de gouvernement et, notamment, la suppression des collèges, groupements de fédérations (olympiques, non olympiques, affinitaires, scolaires et universitaires) qui permettaient une représentation de chaque courant au CNOSF.

Malgré sa défaite, Isabelle Lamour reste un symbole dans le milieu sportif : elle est la première et seule femme actuellement à la tête d’une fédération olympique.

Partagez cet article Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn