1979 Views |  1

Coache sportive : Lucile Fitness, coach privé sur le net

Elle s’appelle Lucile Delmotte mais est plus connue sous le nom de Lucile Fitness. En l’espace de quelques années, elle est devenue une coache sportive parmi les plus populaires sur YouTube et Instagram. Pourtant, rien de la prédestinait à un tel parcours. Quelle est son histoire ? Comment a-t-elle fait de sa passion une profession ? Nous lui avons directement posé la question.

Propos recueillis par Djelina Ndiaye

Lucile Delmotte, Paris, originaire du sud, 27 ans, coach sportive diplômée depuis 2 ans. A la tête de plusieurs activités : chef d’entreprise, coaching sportif en direct et à distance, influenceur sur les réseaux sociaux, partenariats avec des marques, e-books et livre en construction.
@lucilefitness : 165 000 abonnés sur Instagram / 68 500 sur YouTube

Quel a été le déclic pour te lancer dans le coaching sportif ?

Au départ, j’avais créé mon Instagram je n’étais pas encore coach. Puis je me suis découverte la passion pour la musculation, j’ai commencé à coacher ma meilleure amie en lui donnant des conseils puis au fur et à mesure c’est devenu plus qu’une passion, j’ai voulu en faire mon métier donc je me suis reconvertie (diplômée d’un Master marketing).

Comment es-tu parvenue à te faire une place sur les réseaux sociaux ?

À la base, les réseaux sociaux c’était juste pour partager mon quotidien, ma passion du sport, mes repas, je n’avais pas prévu d’en faire mon métier ou quoi que ce soit. C’était juste par passion au départ. Je ne sais pas, je ne sais jamais quoi répondre à cette question cela s’est fait naturellement, je pense que mon personnage a plu aux internautes. Puis il y a eu des collaborations derrières qui se sont faites avec quelques YouTubeurs (Alex et PJ des Bodytime notamment) et du coup j’en suis là aujourd’hui.

Est-ce difficile de jongler entre sa vie privée et sa vie professionnelle lorsque l’on est à son compte et un personnage public ?

Oui et non en sachant que mon fiancé est dans le même domaine que moi et qu’il fait la même activité donc c’est relativement facile. Après le reste de mon entourage, je les protège beaucoup et je ne les expose absolument jamais. Que ce soit les membres de ma famille ou mes amis donc j’arrive parfaitement à les dissocier.

Quelle est la différence entre être coach dans le réel et dans le virtuel ?

Pour le coaching virtuel, les personnes ont un plan à suivre et un suivi à distance sur WhatsApp. En direct ce n’est pas le même suivi parce qu’on peut reprendre la personne en direct, il y a un rapport humain direct, ce n’est pas du tout la même prestation ni le même prix du coup.

Quel est le pourcentage des coaching onlines et réels ?

Ils sont beaucoup plus importants en online qu’en réel. Parce que les personnes ont plus les moyens de se payer un coaching à distance qu’un coaching en réel.

Sur quel modèle économique fonctionnent tes réseaux sociaux ? Est-ce que tu investis pour gagner des abonnés ?

Non pas du tout, je laisse les choses se faire tout naturellement. Je n’ai jamais investi un centime pour gagner des abonnés.

Pour toi quels sont les autres gros acteurs stars du marché ? As-tu des références françaises et mondiales ?

Lucile Woodward qui est très connue sur les réseaux sociaux et qui fait des choses super. Marine Leleu aussi que j’aime beaucoup, David Costa… Mais il y en a certainement plein d’autres sauf que malheureusement je n’ai pas les noms en tête.

As-tu déjà fait face à des préjugés ou des discriminations de genre, dans le sport et ton métier en particulier ? 

Non pas du tout.

Quelles solutions pourraient-être apportées selon toi, pour mettre davantage en avant les femmes dans le sport ?

Aujourd’hui on est nombreuses à être dans le milieu du sport, on défend nos places, est-ce qu’il n’y a pas déjà des choses qui sont mises en place de façon conséquente. Moi je trouve que cette discrimination elle est de moins en moins importante. Je parle en tout cas dans le monde de la musculation et du fitness, c’est rare aujourd’hui qu’il n’y ait aucune femme sur un plateau de musculation. Je pense que malheureusement personne n’a le pouvoir de changer les mentalités en un claquement de doigt, la seule solution qu’on a est de représenter les femmes d’une manière sincère et qu’on n’ait pas à se cacher et être nous-même sur les réseaux sociaux. Montrer à nos abonnés qu’il faut s’accepter comme on est surtout en France où on est plus naturels contrairement aux Etats-Unis qui utilisent beaucoup la chirurgie et des produits. Nous on est des femmes relativement plus naturelles, donc on défend plus la cause du « être soi-même et ne pas complexer ».

Quels seraient tes conseils pour motiver les femmes qui voudraient créer leur propre entreprise comme toi ?
De savoir qu’on a qu’une vie, si on ne le fait pas maintenant, on ne le fera jamais. Ce n’est jamais le bon moment pour créer son entreprise. Mais à un moment donné il faut saisir l’opportunité en ayant une sécurité derrière. Ne pas se lancer à tort et à travers mais si on est sûre de soi et de son idée et qu’on est une vraie sportive et qu’on aime les challenge on n’hésitera pas à lancer son entreprise.

Partagez cet article Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Tags

#Coaching