766 Views |  Like

Conseils food pour faire taire les idées reçues : le petit-déjeuner

L’énergie apportée par l’alimentation est un aspect de l’effort trop souvent ignoré alors qu’elle compte pour beaucoup dans la performance, au même titre que la technique, le sommeil et la préparation physique. Aurore Vial, diététicienne-nutritionniste du sport, revient  sur les grandes théories de l’alimentation sportive, en nous apportant son expertise nutritionnelle. On conclue avec le petit-déjeuner des sportifs !

Le petit-déjeuner : à adapter selon son planning sportif

Deux logiques existent, qui s’appliquent selon la planification de l’entraînement.

Sans activité physique à court terme derrière la prise alimentaire, quelle que soit la discipline pratiquée, misez sur des protéines et du salé, en évitant le petit-déjeuner sucré à la française.

Alors que le matin d’une pratique sportive, visez plutôt la digestibilité et les sucres rapides, comme des biscottes avec miel ou confiture, un gâteau sport maison et une banane mûre.

 

Au milieu des grands conseils, on oublie souvent que chaque sportif est différent, et que cela nécessite de comprendre différents éléments, à l’image des pathologies type diabète ou carence en fer. Le mieux reste encore de se faire suivre par un spécialiste et de s’écouter.

 

Merci à Aurore Vial, diététicienne-nutritionniste spécialisée en nutrition du sport, fondatrice Sportdiet et SportCook, membre de la SFNS (Société Française de Nutrition du Sport).

Partagez cet article Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn