599 Views |  Like

Conseils food pour faire taire les idées reçues : la récupération

L’énergie apportée par l’alimentation est un aspect de l’effort trop souvent ignoré alors qu’elle compte pour beaucoup dans la performance, au même titre que la technique, le sommeil et la préparation physique. Aurore Vial, diététicienne-nutritionniste du sport, revient  sur les grandes théories de l’alimentation sportive, en nous apportant son expertise nutritionnelle. On se tourne vers l’alimentation de la récupération !

Ne pas négliger la récupération après l’effort par l’alimentation

C’est un impair fréquent s’explique par un relâchement de sa stratégie nutritionnelle suite à l’énergie consacrée à l’alimentation avant et pendant l’effort. Le premier créneau stratégique est la fenêtre métabolique, 2 heures après l’effort.  L’organisme a tellement puisé dans ses réserves qu’il va utiliser efficacement ce qu’on lui apportera après. Si la quantité de ration de récupération sera différente selon l’effort, sa composition ne change pas : avec une combinaison protéine et glucide.

Continuer d’y penser les jours qui suivent, en consommant de la viande maigre, de bonnes matières grasses, régulatrices de réactions inflammatoires ainsi que des oléagineux. De plus, le cocktail eau de coco-jus d’ananas offre un cocktail sucré, hydratation et minéraux.

(Aurore Vial, diététicienne nutritionniste du sport – Sport et Diet)

Partagez cet article Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn