237 Views |  Like

Brianna Rollins suspendue pour défaut de localisation

Jeudi, l’Agence américaine antidopage (Usada) a annoncé la suspension d’un an de l’Américaine Brianna Rollins, championne olympique du 100 mètres haies à Rio l’été dernier, pour défaut de localisation.

La sprinteuse américaine Brianna Rollins a été suspendue un an pour défaut de localisation, a annoncé jeudi l’Agence américaine antidopage (Usada). Cette sanction particulière intervient lorsque, par trois fois en un an, un athlète n’a pas correctement rempli les éléments de localisation permettant aux instances antidopage nationales et/ou internationales de procéder à des contrôles inopinés hors ou pendant des compétitions. L’Américaine, sacrée championne olympique du 100 mètres haies en 2016, se trouve effectivement dans cette situation puisqu’elle n’a pas pu être contrôlée le 27 avril et les 13 et 27 septembre 2016 par l’Usada.

C’est la première faute de ce genre pour la sprinteuse de 25 ans qui a connu une ascension fulgurante en signant, en 2013, la 3ème meilleure performance de tous les temps sur le 100 mètres haies (12 sec, 26/100e) et en étant sacrée championne du monde dans la foulée. Jusqu’à présent, elle s’était toujours soumise aux tests antidopage. Elle avait notamment été contrôlée le 3 mai 2016 – soit six jours après son premier manquement – et le 14 octobre 2016 – quelques semaines après les 2ème et 3ème manquements. L’Usada précise qu’en 2016, Rollins a subi 16 tests (8 en compétition et 8 en dehors), qui se sont tous révélés négatifs.

La suspension de Rollins prend rétroactivement effet à la date de son dernier manquement – soit le 27 septembre 2016 – et prendra fin le 27 septembre 2017. Cela n’affecte donc pas sa médaille olympique ramenée de Rio mais la prive des Mondiaux organisés à Londres l’été prochain (5-13 août).

Partagez cet article Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn